Concours CPIF : questions… et réponses

Personnels Greta et MLDS, beaucoup de questions se posent dans des délais très courts. Le Sgen-CFDT vous aide à vous y retrouver… Si toutefois après la lecture de cette foire aux questions vous avez des interrogations, contactez-nous

A télécharger : Foire aux questions CPIF

 

I. Est-ce que le concours coordination pédagogique et ingénierie de formation (CPIF) est ouvert pour les concours réservés pour la session 2015 ?

Oui dans le cadre de l’application de la loi n°2012-347 du 12 mars 2012 (Loi Sauvadet), la discipline CPIF est ouverte au concours réservé CAPES et à l’examen professionnalisé réservé PLP. Elle apparaît dans les menus déroulants «divers coordination pédagogique et ingénierie de formation ».

 

II. Est-ce qu’un candidat peut s’inscrire aux deux épreuves ?

Non dans le cadre du concours réservés, il doit choisit l’un ou l’autre.

 

III. Quelle différence entre ces deux voies ?

Pour l’examen professionnalisé PLP, l’envoi du dossier RAEP suffit pour être convoqué à l’épreuve d’admission alors que pour le concours des certifiés, il y a une sélection et tous les candidats ne sont pas convoqués à l’oral.

Accès par concours réservé pour les certifiés
Descriptif des épreuves du concours réservé de recrutement de professeurs certifiés exerçant dans les disciplines d’enseignement général +CPIF

Accès par examen pour les PLP
Descriptif de l’épreuve de l’examen professionnalisé réservé de recrutement de professeurs de lycée professionnel +CPIF

 

IV. Quelles sont les conditions d’éligibilité ?

Vous devez remplir toutes les conditions suivantes :

1) Etre (ou avoir été) contractuel de droit public recruté pour assurer vos fonctions, dans un établissement public d’enseignement ou un établissement d’enseignement supérieur relevant du ministre chargé de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche.

2) Avoir été en fonction le 31 mars 2011 ou le 1er janvier 2011 si votre CDD a cessé entre le 1er janvier et le 31 mars 2011.

3) Avoir occupé, à l’une des dates précitées, un emploi à temps complet ou à temps incomplet à la condition que la quotité de travail soit au moins égale à 70% d’un temps complet (cette condition de quotité de travail ne s’applique pas aux candidats recrutés en application de l’article 4 de la loi n° 84-16 du 11 janvier 1984)

4) Vous devez justifier de 4 années de services publics effectifs en équivalent temps plein accomplies :

  • soit au cours des six années précédant le 31 mars 2011 (entre le 31 mars 2005 et le 30 mars
    2011);
  • soit à la date de clôture des inscriptions au recrutement réservé. Dans ce cas, au moins deux des quatre années exigées doivent avoir été accomplies au cours des 4 années précédant le 31 mars 2011 (entre le 31 mars 2007 et le 30 mars 2011) ;
  • soit au cours des 5 années précédant le 31 mars 2011 (entre le 31 mars 2006 et le 30 mars 2011)

 

Contractuels en CDI

Vous devez remplir toutes les conditions suivantes :
1) Justifier d’un CDI, pour assurer vos fonctions dans un établissement public d’enseignement ou un établissement d’enseignement supérieur relevant du ministre chargé de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche :

  • soit au 31 mars 2011 ;
  • soit avoir bénéficié d’un CDI à la date du 13 mars 2012 ;
  • soit au 1er janvier 2011 même si votre CDI a cessé entre le 1er janvier et le 31 mars 2011.

2) Avoir occupé, à l’une des dates précitées, un emploi à temps complet ou à temps incomplet à la condition que la quotité de travail soit au moins égale à 70% d’un temps complet.

Vous n’avez pas à justifier d’une ancienneté de service autre que celle nécessaire au passage en CDI.

 

Attention : si vous ne pensez pas remplir l’une de ces conditions, contactez-nous et consultez votre service de gestion académique.

 

V. Comment l’on peut s’inscrire ?

Les inscriptions se font en ligne à partir du 11 septembre et jusqu’au 21 octobre 2014, 17 heures (ne pas attendre le dernier moment pour le faire). La limite pour la remise du dossier RAEP est fixée au 11décembre 2014.
Vous retrouverez toutes les modalités d’inscription en vous rendant sur le site du ministère.

 

VI. C’est quoi le dossier RAEP ?

C’est un dossier établit par le candidat pour la reconnaissance des acquis de son expérience professionnelle (RAEP).

 

VII. Contenu du dossier RAEP

Il est accessible en ligne ici : Épreuve de reconnaissance des acquis de l’expérience professionnelle.

 

VIII. Si je suis contractuel et lauréat du concours CPIF, est-ce que je conserverai mon poste ?

GRETA
Tout est possible et le Sgen-CFDT n’est pas favorable au départ des personnels compétents des GRETA, mais le changement de statut nécessitera une décision de la direction du GRETA pour engager un poste gagé. Cette décision n’est pas automatique. Le lauréat peut donc être affecté ailleurs et la mobilité est nationale. Toutefois, il peut toujours refuser le bénéfice du concours et conserver son poste de contractuel en GRETA.

MLDS
Là aussi tout est possible et le Sgen-CFDT n’est pas favorable au départ des personnels compétents de la MLDS, tant la réussite de leurs missions est liée à leur connaissance du terrain et des partenaires locaux. Le changement de statut nécessitera une décision du ministère de titulariser les lauréats du concours dans leur académie d’origine.

 

IX. Quelle est la grille de rémunération ?

C’est la grille de rémunération des Certifiés, PLP, professeurs des écoles, qui sert de base à la rémunération. Téléchargez la grille ici : Faq CPIF.

 

X. Comment se fait le reclassement et la reprise de l’ancienneté ?

Le reclassement s’effectue toujours selon les dispositions du statut du corps auquel accède le stagiaire et donc du décret n° 51-1423 du 05.12.51 pour les personnels enseignants, d’éducation et d’orientation.

Le reclassement des contractuels est défini par l’art 11-5 et il est identique quel que soit le corps d’accueil. C’est 50% des services à temps plein dans la limite de 12 ans et 75% au-delà de 12 ans. Si les services ont été effectués à temps partiel ils sont proratisés.

Depuis le 4 septembre, la règle du « butoir » est supprimée. Cette règle pouvait fortement pénaliser les personnels contractuels lors de leur titularisation. Ils bénéficieront d’un meilleur reclassement, d’un meilleur déroulement de carrière et in fine d’une meilleure pension. C’est une victoire du Sgen-CFDT engagé depuis longtemps auprès des agents non titulaires.

Cette suppression s’accompagne cependant de la fin de la prime d’entrée en fonction.

Textes de référence :

  • décret n° 2014-1006 du 4 septembre 2014 modifiant le décret n° 51-1423 du 5 décembre 1951 fixant les règles suivant lesquelles doit être déterminée l’ancienneté du personnel nommé dans l’un des corps de fonctionnaires de l’enseignement relevant du ministère de l’éducation nationale.
  • décret n° 2014-1007 du 4 septembre 2014 modifiant le décret n° 2008-926 du 12 septembre 2008 instituant une prime d’entrée dans les métiers d’enseignement, d’éducation et d’orientation.

 

XI. Combien de postes sont prévus à l’issue du concours ?

Consultée par le Sgen-CFDT, la DRH du Ministère dit que des postes sont prévus pour les MLDS et les GRETA. Nous ne connaissons pas le nombre de postes ouverts. Celui-ci dépend du vote du budget 2015 qui sera connu en fin d’année.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com