CIO en danger : pour une véritable intersyndicale

Lettre ouverte aux partenaires syndicaux

Le conseil syndical du Sgen-CFDT dénonce les pratiques de défense des personnels des CIO. Elles sont menées actuellement sans aucune concertation entre les différentes organisations syndicales.

Fin janvier, chaque recteur s’est vu communiquer un contingent indicatif d’implantations de CIO qui sera l’objet d’un dialogue. La carte cible devrait être construite pour la rentrée 2015 mais la mise en œuvre pourra être étalée sur plusieurs années.

Dans un contexte de désengagement des conseils généraux dans le financement des CIO départementaux, des centres de l’académie vont être supprimés. Les personnels des CIO gagneraient considérablement à être défendus par l’ensemble de leurs représentants et l’unité devrait être de mise pour défendre le service public d’orientation et les conditions de travail des collègues.

Malgré les sollicitations des militants du Sgen-CFDT pour conduire un travail en intersyndicale de défense de nos services d’orientation et de leur personnel, nous dénonçons le fait que les deux organisations mentionnées ne jouent pas collectif et que l’invitation à participer à des audiences en intersyndicale obtenues sans concertation préalable ne se fasse que quelques heures avant la tenue des dites audiences et sans travail préparatoire.

Les résultats des élections professionnelles pour la commission paritaire des COP et DCIO de l’Académie de Poitiers ont placé le Sgen-CFDT en seconde position. Nos représentants des personnels ont été élus au même titre que ceux du Snes-FSU. Quant à FO, elle n’a pas de représentant dans cette instance et, à cet égard, ne peut prétendre à s’exprimer seule au nom des collègues de l’académie.

C’est dans une véritable intersyndicale qu’il faut intervenir auprès du recteur, autant en audience académique qu’en groupe de travail issu de la commission paritaire et enfin dans le cadre du comité technique académique.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com