Actions unitaires suite aux attentats

Retrouvez des ressources pour la classe, pour réfléchir :
Après les attentats, agir, ensemble

 

Appel « Nous sommes unis »
15 novembre 2015

Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, et Jean-Louis Malys, secrétaire national, figurent parmi les premiers signataires de l’appel #Noussommesunis, porté par un ensemble de mouvements et de représentants de la société civile à la suite des attentats du 13 novembre.

Pour lire et signer l’appel : #noussommesunis

 

Communiqué intersyndical du Poitou-Charentes
CFDT – CFE-CGC – CFTC – UNSA – FSU
23 novembre 2015

Pour nous, organisations syndicales CFDT – CFE-CGC – CFTC – UNSA – FSU de la région Poitou-Charentes, nous nous associons à cette déclaration nationale (voir ci-dessous) que nous partageons pleinement.

Nous affirmons dans cette période douloureuse où la France a été touchée en plein cœur qu’il est nécessaire et plus que jamais de réaffirmer notre attachement aux valeurs républicaines qui fondent notre démocratie et qui garantissent nos libertés.

Les actes de barbaries de vendredi qui nous ont touchés au plus profond de nous-mêmes doivent nous donner la force de combattre toutes ses organisations et individus qui œuvrent à la destruction de nos civilisations démocratiques et respectueuses des libertés de chacun.

La France, l’Europe, la Communauté Internationale se doivent de réagir vivement et de prendre les mesures nécessaires dans le monde.

 

Communiqué intersyndical national
CGT – CFDT – CFE-CGC – CFTC – UNSA – Solidaires – FSU

Après les attentats effroyables commis vendredi 13 novembre à Paris, les organisations signataires CGT – CFDT – CFE-CGC – CFTC – UNSA – Solidaires – FSU assurent de leur solidarité toutes les personnes et leurs proches qui en ont été victimes.

En frappant indifféremment la population, en ciblant des lieux de culture, de sport ou tout simplement de loisirs et de rencontres amicales, fréquentés par beaucoup de jeunes, les terroristes envoient un message clair : c’est bien toute la société qui est aujourd’hui visée.

C’est pourquoi le mouvement syndical, tout comme il s’était rassemblé après les attentats de janvier dernier, exprime ensemble son émotion mais assure aussi que rien ne saurait remettre en cause sa détermination à lutter contre toute les atteintes à la démocratie, à la paix et aux libertés.

Comme elles l’avaient fait au début de l’année 2015 en décidant de travailler sur toutes les incidences pour le monde du travail, matérialisé par le texte « Vivre ensemble, travailler ensemble », les organisations syndicales se retrouveront très prochainement pour poursuivre leurs échanges sur la situation créée par ces attentats et leur engagement pour lutter contre les replis, les stigmatisations, les divisions, contre toutes tentatives de terreur dans lesquelles veulent nous enfermer les terroristes, afin de continuer à faire société ensemble.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com