Seconde rédaction de la loi El Khomri : analyse et action de la CFDT

Suite au rendez-vous du 14 mars entre le gouvernement et les organisations syndicales de salariés et de jeunesse, un certain nombre d’évolutions majeures du texte ont été annoncées et une seconde version fortement modifiée de l’avant-projet de loi est publiée.

Le Bureau national de la CFDT réuni les 16 et 17 mars a analysé le contexte et le contenu de l’avant-projet de loi remanié : à lire, la déclaration publiée à l’issue de cette instance.

Alors que le projet de loi « visant à instituer de nouvelles libertés et de nouvelles protections pour les entreprises et les actifs » a été adopté en Conseil des ministres, la CFDT entend maintenant s’assurer des avancées obtenues et continuer de peser pour améliorer son contenu, sur deux points notamment :

  • les critères d’appréciation des difficultés de l’entreprise, en cas de licenciement économique ;
  • les accords de préservation ou de développement de l’emploi.

Ainsi, la CFDT ne s’associera pas aux actions du 31 mars demandant le retrait du texte.

Elle poursuit son action en pesant dans le débat parlementaire, rencontre les parlementaires pour leur présenter toutes les améliorations encore possibles et appelle tou·tes ses adhérent·es à se mobiliser auprès des député·es et sénateur·trices pour obtenir des nouveaux droits pour les salarié·es en portant ses propositions comme elle le fait depuis plusieurs mois.

Nous vous proposons donc de faire parvenir aux élu·es nationaux de notre académie un message dans ce sens (voir en bas de page).

Pour aller plus loin :


Modèle de message à faire parvenir aux parlementaires

Objet : Loi El Khomri : défendez de nouveaux droits pour les salariés

Mesdames et Messieurs les Parlementaires de l’Académie de Poitiers,

Le projet de loi El Khomri va être débattu au Parlement. Il est donc désormais entre vos mains. C’est pourquoi je viens à votre rencontre pour présenter toutes les améliorations encore possibles, et soutenir les propositions portées par la CFDT dans le débat public.

Je veux, mesdames et messieurs, que vous défendiez, à l’Assemblée nationale comme au Sénat, de nouveaux droits pour les salariés.

C’est pourquoi je vous demande de porter nos revendications ci-jointes :
https://www.cfdt.fr/upload/docs/application/pdf/2016-03/argumentaire_projet_de_loi_travail_-_sh3539_bd.pdf

(pensez à signer votre message !!!)

A télécharger : adresses électroniques des parlementaires de l’Académie de Poitiers

 

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com