Comité technique sur la carte scolaire Deux-Sèvres 2016-2017

Ce comité technique s’est déroulé le 08 mars 2016 malgré un contexte difficile, avec des écoles qui sont concernées par des mesures de fermeture alors qu’elles approchent des seuils, et qu’un ou deux élèves qui arrivent cet été pourraient tout faire basculer. L’inspecteur se réserve une petite marge de manœuvre pour la rentrée et pour le prochain CDEN.

Nous ne pouvons nous satisfaire d’une situation difficile pour de nombreuses équipes. Les mesures proposées par l’administration sont difficiles à accepter, de nombreuses classes auront des effectifs très élevés autour de 26, sachant que la plupart du temps les locaux ne sont pas adaptés, et la répartition pédagogique des élèves sera un casse tête. La situation de l’école publique dégénère au profit des écoles du privé qui peuvent encore proposer des conditions d’accueil confortables dans certains secteurs ruraux. Quand le DASEN nous affirme qu’il s’est battu pour obtenir 13 postes de plus (qu’il a réussi à garder au regard des conditions d’exercices et du profil social du département) on craint le pire pour les années à venir…

 

Une trentaine d’enseignants ont demandé leur départ à la retraite cette année.

OUVERTURES

En maternelle, seule Niort aura un poste « dispositif -3ans » pour la REP dont l’implantation sera étudiée avec la mairie.

En élémentaire :

  • Bressuire Bois d’Anne ; Niort Coubertin Eléméntaire, Les Brizzeaux élémentaire , Villiers en Plaine élémentaire, Saint Maixent Wilson, Mauzé Thouarsais chef Boutonne bénéficieront d’une ouverture définitive.
  • Saint Jouin de Marne bénéficiera d’une ouverture si il a un local pour accueillir les élèves.
  • Par contre, au regard de la répartition géographique des écoles sur la commune de Niort, Ferdinand Buisson n’aura pas d’ouverture de classe, le DASEN suggérant aux familles d’aller s’inscrire dans les écoles à proximité, comme Georges Sand par exemple.

Il faudra attendre la rentrée pour que la situation de certaines écoles s’améliore…

 

ASH

Au prétexte de répondre à une mise en conformité aux textes régissant l’ASH, le poste de directeur de l’ITEP de Vilaine va être fermé , au profit de la création d’un poste de coordinateur pédagogique sur deux sites ( Pompaire et Vilaine) et la création de 0,5 poste d’enseignant à Vilaine. Le nombre d’élèves pris en charge en interne par la structure à l’ITEP n’étant que de 25 élèves, le nombre d’enseignants va aussi être réduit pour passer à 2,5 emplois, 1 poste et demi, qui avait été alloué à la rentrée 2015, va être redistribué.

Dans le même temps deux CLIS devraient voir le jour à la rentrée à Secondigny et Courlay.

Autrefois partagé entre deux circonscriptions, un poste de temps plein de référent à Thouars va être créé pour répondre à la demande.

 

Éducation prioritaire

Suite à la refonte des ZEP et à la nouvelle carte des REP, les postes de soutien de de ZEP sont transformés en postes « plus de maîtres que de classes » à Jean Zay élémentaire, Pérochon élémentaire, et Bouillé Loretz.

Un poste de coordination complété à Bouillé Loretz et au collège J. Rostand à Thouars pour répondre à une demande de rationalisation des actions locales.

Si le DASEN garde sous le coude une réserve pour la rentrée, et pour le CDEN, la situation n’en reste pas moins difficile. Notre représentant au CDEN défendra chaque école menacée et nous espérons que certaines entendront vite parler d’une réouverture.

FD : fermeture définitive
FC fermeture conditionnelle
annulé : fermeture annulée

CarteSco79-2016-2017

 

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com