Compte-rendu de la réunion sur le plan de formation Deux-Sèvres 2016-2017

Autour de la table lors du groupe de travail du 26 avril 2016 : des conseillers pédagogiques, la principale du collège de Mauzé, deux directeurs, le directeur de Canopé, la directrice de l’ESPE, des IEN (Parthenay, Maternelle, Melle), la responsable du GAPA, les représentants syndicaux et l’administration.

Mme Sechet présente le travail fournit par l’équipe départementale.

Quatre priorités plus une pour remettre progressivement en route des animations ou formations continues, sous la contrainte des remplacements possibles… ou pas.

1- mise en place des nouveaux programmes en maternelle
2- idem pour le cycle 3
3- difficulté scolaire, lutte contre l’illetrisme, mise en place des réseaux ECLORE, REP, formation des PDMQC
4- directeurs
5- besoins personnels des enseignants, relégués au temps d’animation pédagogique.

Restent en place également, les temps de formation aux CAFIPEMPF et CAPA SH.

Quelques animations pédagogiques départementales se dérouleront des mercredi après midi, contrainte logistique pour recevoir les conférenciers, mais informations tôt dans l’année pour que les personnels s’organisent. Pour le reste des créneaux le mercredi matin, quelques journées complètes avec remplacement quand c’est possible.

L’ESPE déménage et aura deux fois moins de surface, donc peu de capacité d’accueil.

Apparemment le plan de formation doit être arrêté en mai pour une mise en place en juin via GAIA ce qui est très lourd et pas réactif à l’actualité.

Bilan : c’est un retour timide de la formation continue qui répond à des nécessités fortes, on est en-deçà des besoins… surtout pour la formation continue des directeurs.

Plusieurs demandes sont faites :

  • la liberté pour les enseignants de ne pas être cantonnés lors de leurs inscriptions aux animations pédagogiques à leur cycle et à leur circonscriptions, pour qu’ils puissent se faire leur propre parcours ;
  • le retour de la formation continue longue et disciplinaire ou transversale concentrées avec remplaçants et sur le temps scolaire ;
  • place pour la formation aux nouvelles technologies.

Pas de critères définis pour l’instant sur les modalités d’inscriptions, cela fera sûrement l’objet d’une CAPD.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com