Rentrée dans les Deux-Sèvres : compte-rendu du comité technique et du comité départemental

Les deux instances se sont tenues le même jour, le 02 septembre 2016. Le Sgen-CFDT vous raconte.

A télécharger : DeclaCDEN79septembre2016

 

Comité technique départemental (matin)

M. Picaud, DASEN 79, ouvre le CTSD en espérant que la rentrée s’est bien passée. Il annonce aussi le départ de M. Prouteau chargé des relations humaines, remplacé par Mme Peraudeau.

Lectures des déclarations.

Situation de rentrée

Le DASEN rappelle que le département a été doté de 11 postes supplémentaires malgré la baisse démographique de 180 élèves. Le contexte budgétaire est tendu partout mais il est prévu la création de 3211 postes ne 2017. L’amélioration du quotidien se fait aussi avec la réforme des rythmes.

La scolarisation des – de 3 ans est le nouveau chantier qui s’ouvre. Il y a d’ailleurs de la place dans beaucoup d’écoles mais les familles n’en profitent pas. Les enseignants et les partenaires comme la CAF doivent les inciter.

Il va falloir accompagner pour les nouveaux programmes d’où la priorité à la formation continue.

Des efforts sont faits pour les décharges de direction et les « plus de maîtres que de classes ».

Sur la sécurité, le moment est effectivement très particulier. Il faut penser aux tous petits et adapter les consignes , surtout ne pas tomber dans la psychose. Il pourra y avoir réflexion au sein du CHSCT.

E. Rouette, SG 79 : Beaucoup de choses sont déjà faites sur la sécurité dans le cadre des PPMS, des plans des écoles, des réunions variées… Il faut amplifier la sensibilisation, la formation et l’organisation. Le département est le plus avancé de l’académie. Il y a des conseillers sécurité au niveau de la DSDEN.

SE-UNSA : il y a un mal à l’aise à cause du temps à y passer (préparation, organisation…)

DASEN : l’exercice se fera le plus tard possible avant la Toussaint. La durée pourra être plus courte pour les plus petits. Il faut penser à des exercices adaptés.

FSU : il y a risque de dérapages dans la mise en place.

DASEN : il faut éviter d’être anxiogène. Si les équipes ont des doutes elles ne doivent pas hésiter à se tourner vers les IEN.

FSU : problème du temps à y passer. Les SMS ont des limites (portable personnel, le regarder…)

DASEN : il y a des limites à tout mais, il faut utiliser au maximum tous les moyens. Le SMS a l’avantage de la discrétion. Pour le moment, personne n’a refusé de donner son numéro personnel. On ne peut laisser passer après les événements.

Sgen-CFDT : il faut penser au risque de contagion. Pour avoir participé à des PPMS avec confinement en collège, on s’aperçoit que les réactions varient beaucoup en fonction de l’âge et que si un élève de 6e est mal à l’aise, certains du même groupe agissent à l’identique. Il faut tout faire pour empêcher l’intrusion qui sera fatale. Les locaux sont très hétérogènes donc les solutions sont très variables.

DASEN : ne soyons pas naïf mais faisons tout en anticipant au maximum. Du travail est fait et de l’argent a été débloqué par les collectivités locales (clôture des collèges…)

Ajustements de rentrée

Le DASEN ne souhaite pas de fermetures à la rentrée mais rappelle que 22 pouvaient être envisageables. 2 écoles sont au-dessus du seuil et justifient une ouverture : Bressuire -Clazay, notamment parce qu’une famille a gagné au TA pour pouvoir inscrire ses enfants. La mairie n’était pas spécialement motivée mais assumera matériellement. D’autres écoles sont limites pour des ouvertures : J. Macé Niort, J. Mermoz mat Niort, Souvigné, A d’Aubigné Niort, Ste Radegonde, Chef-Boutonne… Les ouvertures ne se feront pas pour éviter des fermetures.

Les OS présentent leurs arguments pour justifier des ouverures en évoquant des arguments qualitatifs. Ainsi le Sgen-CFDT défend les écoles ayant pris contact comme Souvigné et Ste Radegonde.

Le DASEN rappelle la situation de Niort avec 550 places vacantes. Il a rencontré le maire et l’alerte du CDEN de juillet a été entendue. La globalisation a été évoquée. Par contre, il nie avoir imposé des inscriptions dans telle ou telle école car c’est de la compétence de la mairie.

Suite aux discussions, l’administration demande une suspension de séance.

Suite à la suspension, les décisions suivantes sont prises et seront entérinées au CDEN l’après-midi.

  • ouvertures : primaire : Bressuire-Clazay et Nanteuil.
  • plus de maîtres que de classes : Celles sur Belle Parsonneau élémentaire avec Pamproux pour 2 fois 0,5 poste ; St Hilaire la Palud primaire couplée avec Usseau élémentaire pour 2 fois 0,5 poste.
  • 0,25 poste pour faire la promotion de l’allemand dans le St-Maixentais dans le cadre de la continuité via la bilangue au collège.
  • décharges de direction : 0,25 à Bressuire J Ferry ; 0,25 à Souvigné et +0,25 à Niort-Pérochon.
  • 0,5 poste pour la coordination « politique de la ville » sur Niort.
  • remplacements : 2 postes.

Ce qui fait au total 7,5 postes.

Le Sgen-CFDT demande à avoir la liste des écoles travaillant sur l’allemand.

Vote : contre = 7 (FSU et FO) ; abstentions : 3 (UNSA et Sgen-CFDT).

Présentation de Mme Clisson, arrivée en cours de séance et nouvelle IEN sur la circonscription de Parthenay.

Questions diverses FSU

Mise en place du calendrier des instances. DASEN : il faut une harmonisation. La carte scolaire se fera avant février pour cause d’élections et un CDEN sur la rentrée avant la Toussaint.

Formation AFPS des enseignants. Il y a 28 moniteurs. Des modules de formation sont donnés en s’inscrivant.

Gestion du remplacement. Seule la circonscription de Melle garde son autonomie. Les 7 autres sont gérées par Mme Sabadello sur Niort dans le cadre départemental.

Sur les nouvelles évaluations. Le livret numérique se met en place du CP à la 3ème sur une plate-forme nationale. Il y aura suivi quelque soit le lieu de scolarité. Les élèves auront des évaluations intermédiaires. Le suivi peut se faire via Pronote.

Bilan des personnels. Pour le moment, il n’y a qu’un poste en surnuméraire. Le DASEN espérait profiter d’INEAT mais, il n’y en pas pas. La Cour des comptes a donné l’autorisation de prendre sur la liste complémentaire mais seulement pour compenser les démissions (6 pour l’académie et 2 pour le département).

Questions diverses Sgen-CFDT

Demande d’un point sur la CDIsation des AVS-ASH.

FO évoque la circulaire sur le temps de travail.

 

Comité départemental de l’Education nationale (après-midi)

La plupart des points du matin sont abordés avec les mêmes remarques et commentaires.

Nouveautés par rapport au matin

Le DASEN évoque une visite de collège avec la rectrice et la mise en place d’un comité de suivi de la réforme. Sgen-CFDT : il faut une échelle départementale avec les présences des organisations syndicales, pas seulement de chefs d’établissement.

DASEN : l’école est celle du cycle par cycle et non des 1er puis 2nd degré. La priorité des inspecteurs sera d’accompagner.

Un groupe de suivi sur les rythmes se fera mi-septembre.

Des modifications d’horaires sur Pamproux sont votées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com