Battre le Front national, nous battre pour nos idées

[MAJ du 04 mai 2017]

Des voix fortes se joignent à celles de la CFDT pour appeler à une mobilisation citoyenne contre les idées frontistes et contre la candidate qui les porte dans cette élection présidentielle.

Nous condamnons par ailleurs fermement les tentatives d’intimidation qui ont pour objet de museler la presse et de nuire aux échanges démocratiques et aux engagements citoyens.

Nous apportons en particulier toute notre solidarité aux militant·es cédétistes de Bressuire et Rochefort qui ont vu leurs locaux dégradés cette semaine et nous appelons tous nos partenaires à condamner sans la moindre hésitation tous les dérapages antirépublicains d’où qu’ils viennent.

#LeFNnAuraPasNotreAbstention
#NousVotonsMacron
#LeSeulChoixPossible

Retrouvez en ligne :


[MAJ du 28 avril 2017]

La CFDT, la Fage, l’Unsa, et de nombreuses organisations de la société civile, appellent à un rassemblement républicain le 1er Mai au métro Jaurès à Paris pour exprimer leur opposition à la vision réactionnaire et identitaire du Front national et pour appeler à voter pour le candidat républicain au second tour de la présidentielle.

Ce qui ne vaut pas acceptation du programme d’Emmanuel Macron !!! Laurent Berger l’affirmé fortement dans une interview sur RTL ce 26 avril 2017 (à télécharger)

Voir aussi le texte de Laurent Berger et Luc Bérille Parce que la République est menacée, nous, CFDT et Unsa, appelons à voter pour Macron, le seul candidat républicain.

A télécharger :

communiqué de presse commun CFDT, CFTC, UNSA et SOS RACISME de Nouvelle Aquitaine, en déclinaison régionale de l’appel national de ces organisations

argumentaire de la CFDT contre le Front national


Ces élections présidentielles ont été l’occasion de rappeler fortement notre projet éducatif :

La CFDT s’oppose toujours aussi clairement au Front national et appelle à lui montrer par les urnes le rejet de ses idées nauséabondes et dangereuses, de son projet antirépublicain, de son programme antisocial :

Dès avant le 23 avril, nos représentants départementaux et régionaux ont pris contact avec les autres organisations syndicales pour envisager des mobilisations unitaires le 1er mai si besoin était de se mobiliser fortement dans l’hypothèse malheureusement confirmée aujourd’hui de la présence de Marine Le Pen au second tour.

Nous n’avons pas été entendus, à notre grand regret. Nous avons même ici ou là été soumis à des tentatives d’intimidation visant à nous empêcher de nous exprimer dans l’espace public. Les locaux confédéraux à Paris ont une nouvelle fois été vandalisés, menaces de mort à l’appui. Nous ne céderons pas à ces pressions antidémocratiques, et nous continuons à agir pour une union la plus large possible autour des valeurs qui sont les nôtres :

La CFDT engage encore une fois fortement ses adhérent·es à exprimer leur rejet du nationalisme et de la haine par les urnes et vous invite à donner procuration si vous n’êtes pas à portée de votre bureau de vote le 07 mai !!!

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com