Compte-rendu du CDEN 79 du 30 juin 2017

Après les déclarations préalables des organisations syndicales dont le Sgen-CFDT, de la FCPE, de la Ligue de l’enseignement , de l’Association des maires,et du groupe de gauche au Conseil départemental, M Picaud , IA-DASEN évoque la phase 2 de la carte scolaire, la phase 1 ayant eu lieu en février et la 3 elle, aura lieu à la rentrée.

Le CTSD s’est prononcé sur des ouvertures et fermetures après avoir revues les situations étudiées en février. L’objectif est d’éviter les fermetures en septembre, ce qui est très déstabilisant. Le DASEN rappelle que la baisse démographique est importante avec – 480 élèves à la rentrée et cela va s’accentuer avec presque -2000 élèves jusqu’en 2019. Il y aura donc des relectures de la carte scolaire nécessaires dans les années qui viennent.

Suite aux remarques de certaines déclarations préalables dont celle du Sgen-CFDT sur les ZRR, il rappelle le Code de l’ Education et, que dans les classes de maternelles peuvent et non doivent être accueillis les enfants de – de 3 ans. Donc, ce n’est pas une automaticité. Mais cela est lié aux moyens, surtout, que dans le 79, l’étendue des ZRR double avec 42 % du territoire.

Carte scolaire

Puis nous réétudions les décisions prises au CTSD de la semaine précédente.

ECOLES MATERNELLES
OUVERTURES
FERMETURES
Saint Aubin le Cloud
Bressuire Saint-Porchaire
Brioux sur Boutonne
Aiffres V Hugo
Niort Jean Macé
Celles sur Belle
Abandon de la fermeture conditionnelle : La Crèche

ECOLES ELEMENTAIRES
 
FERMETURES
 
Niort Paul Bert
 
Niort Jean Mermoz
 
Châtillon sur Thouet
 
Villiers en Plaine
Abandon d’ouverture : Bessines

ECOLES PRIMAIRES
OUVERTURES
FERMETURES
Le Tallud
Parthenay J. Prévert
Ste Radegonde
St Maixent l’école Pérochon
Pompaire
Argentonnay Le Chat Perché
Souvigné
Azay sur Thouet
Niort Pérochon
 
Abandon de fermeture : Le Breuil Bernard – Assais Les Jumeaux – La Ferrière en Parthenay – Prissé la Charrière

Le Sgen-CFDT est intervenu pour reconsidérer la situation d’Aiffres V Hugo mais la DSDEN fait la moyenne sur les deux écoles maternelles et maintient donc la fermeture mais sera vigilante si à la rentrée, il y a hausse suffisante des effectifs.

Pour Bressuire-St Porchaire, Chatillon sur Thouet, Niort-Mermoz et Celles sur Belle, le DASEN s’engage à recompter et/ou à reconsidérer éventuellement les situations à la rentrée.

Pour Azay sur Thouet, le Sgen-CFDT fait valoir les inscriptions de TPS suffisantes pour abandonner la fermeture mais, le DASEN argue de l’âge de certains et des années précédentes où les TPS n’étaient pas dans l’école à la rentrée. Toutefois, il y aura comptage à la rentrée.

Pour Paul Bert et St Maixent-Pérochon, le niveau des effectifs permet d’abandonner tout de suite la décision de fermeture.

Le Sgen-CFDT demande aussi qu’on reconsidère la situation de Bessines car les chiffres devraient monter pendant les vacances.

Des postes sont ouverts, hors classe pour la coordination des réseaux ECLORE, le remplacement, avec priorité  à Bressuire et à Thouars, compenser les temps partiels…

Le Sgen-CFDT demande à ce qu’il y ait une meilleure répartition des postes de remplacement sur le Bressuirais afin que le maximum d’écoles aient des collègues rattachés pour les aider lorsqu’ils ne sont pas sur des remplacements.

Au vote, le Sgen-CFDT s’abstient avec la majorité du CDEN

Renouvellement des DDEN

28 nouvelles candidatures approuvées à l’unanimité.

Demandes d’ajustement des horaires liés aux rythmes scolaires.

9 écoles ont demandés des ajustements pour des raisons différentes. Toutes les demandes ont été acceptées par l’administration et toutes ont été votées en conseil d’école donc, le Sgen-CFDT vote pour (vote seulement consultatif).

Vote de l’IRL

Le Sgen-CFDT s’abstient car, comme les autres années, il n’y a pas de revalorisation d’autant plus que seulement quatre collègues sont concernés, le corps des instituteurs étant de plus en plus réduit.

Décret sur les rythmes scolaires.

Seulement deux écoles ( St Varent et Boussais-Glénay) ont souhaités revenir à 4 jours à la rentrée. Les délais étaient très courts pour donner une réponse et tout doit être bouclé pour le 8 juillet. Beaucoup de collectivités ont fait le choix d’attendre pour se prononcer. Le DASEN élargit le débat à l’ensemble du pays pour dire que les raisons du retour sont très variées : pédagogiques, temps de présence dans les lieux, capacité à prendre en charge le périscolaire…

Le Sgen-CFDT vote contre ce retour à 4 jours évoquant des situations qui risquent d’être très variées et ingérables et l’intérêt pour les 4jours ½.

Dans la déclaration préalable, le Sgen-CFDT s’inquiétait avec le retour éventuel des 4 jours de ce qu’allaient devenir tous les personnels recrutés pour le périscolaire. Ce problème est évoqué aussi par les communes. A Béville représentnat de l’Association des Maires de France lit le communiqué de cette association : délais trop courts , besoin d’une analyse complète des situations ; dans certains départements, on va vite, dans d’autres, on freine ; besoin de concertation avec les associations et les personnels, besoin de maintenir le fonde de soutien pour ceux qui resteront à 4 jours ½…

Le Sgen-CFDT dans sa déclaration a évoqué les assouplissements de la réforme du collège. Alors que certains sont pour revenir à des options, l’administration indique qu’il n’y aura pas de moyens supplémentaires à la rentrée et que beaucoup d’établissements ont déjà organisé celle-ci donc que peu de modifications auront lieu.

Le Conseil départemental fait un bilan des aides à la demi-pension et aux transports scolaires. Le nombre de demi-pensionnaires n’a pas baissé et même augmenté mais, il y a -10% des abonnements aux transports scolaires. Cette baisse s’explique par la hausse de la vente de tickets/voyages.

Le prochain CDEN aura lieu le 5 septembre après-midi suite au CTSD du matin.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com