PIRLS : le SGEN CFDT Poitou Charentes propose de redonner le pouvoir aux enseignants !

Evaluation PIRLS, chorale, uniforme, voile, dictée, téléphone…

Le vrai sujet de fond, il fallait le trouver, l’intrus, celui qui est préoccupant, c’est bien le sujet sur les évaluations PIRLS. Ces évaluations montrent une baisse de la compréhension en lecture des élèves de CM1 d’un échantillon représentatif. Ces élèves ont appris à lire avec les programmes 2008, ils ont testé les deux régimes d’organisation: école à 4 jours et école à 4 jours et demi, ils ont souvent des journées en mode accueil collectif qui dépassent les 8 heures de présence à l’école, cantine comprise, ils sont entassés à 25, 26…

Ils bénéficient parfois de décloisonnement, plus rarement de PDMQC, s’ils étaient dans un secteur qui en bénéficie, ils ont eu accès à l’aide du RASED et pourtant ils ne comprennent pas ce qu’ils lisent. Ils ont bénéficié de plans « lutte contre l’illetrisme »…

Les politiques en matière d’éducation ne portent-elles pas leurs fruits ? Pourtant tous les ministres qui se succèdent sont si fiers de leurs annonces, de leurs plans qui doivent tous nous sauver. Qu’est-ce qui cloche ?

Au SGEN CFDT, nous pouvons déjà apporter quelques réponses : les enseignants, les élèves ont besoin de bonnes conditions de travail. Cela va de l’aménagement de l’espace, à l’équipement, en passant par les effectifs par classe. Cela passe aussi par la formation des enseignants et l’accompagnement, les PDMQC, l’accompagnement de qualité par les conseillers pédagogiques et les IEN.

Nos collègues et leurs élèves ont besoin d’environnement scolaires riches en expériences et découvertes. Et une baisse des effectifs à tous les niveaux, cela va sans dire.

Et nos élèves ont aussi besoin d’un environnement social et familial sécurisant pour venir en toute disponibilité mentale et psychologique. La place des parents est primordiale, la pratique de la lecture au sein de la famille est aussi un atout . Quand la télévision, les tablettes, les smartphones etc. remplacent le livre à la maison, la lecture perd du terrain, même en considérant l’intérêt pédagogique de ces supports…

Quant à la pratique de l’écriture, longue, structurée…elle a disparu de l’environnement familial !

C’est bien au sein de notre société que l’on doit questionner la place de la culture de l’écrit, pour lui redonner du sens, l’école est le dernier lieu où on lit et écrit à longueur de journée…

Le SGEN CFDT porte la voix des enseignants impliqués dans la réussite de leurs élèves qui réfléchissent, s’interrogent, s’adaptent, innovent sans s’arrêter. Les vrais spécialistes de l’école ce sont eux.

Résultats Pirls : des mesures inadaptées

 

 

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com