CDEN 79 du 22 juin (compte-rendu)

Suite au CTSD de la veille(voir le compte-rendu), le CDEN s’est réuni le 22 juin à la Préfecture de Niort.

L’ordre du jour portait essentiellement sur la présentation définitive de la carte scolaire.

Après la lecture des déclarations préalables (voir la nôtre),les mesures décidées au CTSD ont été confirmées sauf pour Fressines qui, bénéficie d’une réouverture pour la rentrée.

Le Sgen-CFDT est intervenu pour signaler que certes, il y avait moins de fermetures que prévues lors du dernier CDEN mais qu’il restait des écoles avec des effectifs par classe trop élevés dépassant les 27 comme Niort-J Jaurès, Echiré, Bressuire J Ferry, cette dernière école étant en plus en « politique de la ville » et « zone de revitalisation rurale »… Ces effectifs trop lourds freinent les pratiques innovantes, le suivi individualisé, l’inclusion des élèves… Cela pénalise les plus fragiles qui ne sont pas que dans les REP+-REP. Beaucoup dans notre département, se trouvent dans des ZRR. Conjointement avec la FCPE, le Sgen-CFDT évoque plus particulièrement la situation de Niort qui voit les effectifs fluctuer tous les jours ou presque comme à J Prévert maternelle.

Le DASEN répond qu’il faut bien faire des prévisions mais, que jusqu’au dernier moment, il pourra y avoir des modifications dans le sens des ouvertures, y compris à la rentrée.

Le Sgen-CFDT demande donc combien de postes restent en réserve pour la rentrée.

Le DASEN évoque 8-9 postes.

Nous nous félicitons de cette nouvelle et encourageons tous les présents à communiquer sur cela de façon à ce que les parents et collègues des écoles concernés par une éventuelle réouverture ou création de classe se mobilisent. On voit souvent des familles chercher à partir vers une autre école notamment privée craignant des classes trop chargées et affaiblissant ainsi encore plus leur école de secteur.

Le Sgen-CFDT demande à ce qu’en février soient prononcées, lorsqu’il y a des doutes des fermetures conditionnelles et non définitives. Contrairement à d’autres pour nous, ce n’est pas la même chose psychologiquement. Une fermeture conditionnelle ouvre plus facilement la porte à un changement en juin et peut permettre à des communes/familles/équipes de réagir en incitant plus facilement les inscriptions comme ce fut le cas à Coulonges sur l’ Autize maternelle, La Mothe St Héray ou Moncoutant maternelle… ,dossiers suivis de près par nos soins.

Le Sgen-CFDT demande les taux de CSP défavorisées de quelques écoles comme Niort-Paul Bert maternelle car certains sites ne sont pas classés REP, Politique de la ville ou ZRR alors que les taux de CSP peuvent être plus élevés que dans d’autres lieux reconnus officiellement.

Lors du vote, sur la carte scolaire, le Sgen-CFDT s’est abstenu considérant que des efforts étaient faits (moins de fermetures que prévues, réserve pour la rentrée…) mais qu’il y avait encore des classes trop chargées.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com