Comité technique Deux-Sèvres du 21 juin 2018

Voici le mois de Juin venu et avec lui, le réexamen des mesures de carte scolaire. C’est avant tout des signaux forts que le DASEN a souhaité envoyer : les écoles qui se voient menacées d’une fermeture ( à confirmer demain en CDEN) sont beaucoup à Niort ou Parthenay : les écoles de maternelle de Paul Bert, Jules Ferry, Jean Macé, écoles élémentaires de les Brizeaux… Pour Parthenay c’est Gutemberg qui perd une classe et Jules Ferry a été sauvée in extremis.

Le DASEN anticipe sur le positionnement du reclassement en REP de l’année prochaine et la mise en place des CE1 avec des fermetures dans des écoles de REP qui sont transformées en pré dispositif CE1 en laissant aux équipes la possibilité de s’organiser et en maintenant les personnels impactés se positionner en priorité sur ces postes, Jean Zay et Emile Zola sont concernées.

9 fermetures ont donc été prononcées, à confirmer demain, 8 ouvertures à mettre en face ( dont 2 transposition e poste à Jean Zay et E. Zola).

Les abandons de fermeture, issus du dialogue syndical avec l’administration concernent les maternelles de Chizé, Moncoutant, Bressuire St Porchaire, Airvault,Azay le Brûlé, Cerizay J. Moulin, Coulonges sur l’Autize, Prahecq, La Crèche, en élémentaire : Pierre de Coubertin à Niort, Jean Macé à Niort, Bressuire Duguesclin, Bressuire Jules Ferry ( à revoir en septembre), Mazières en Gâtine,ecoles primaires : St Aubin le Cloud, Augé, Thouars Paul Bert, et Jean Jaurès /F. BuissonMougon Thorigné, les RPID : Gourge Pressigny, Chantecorps/Fomperron et Sepvret/Chey/Chenay, et les RPIC, la Mothe St Heray/Exoudun, Ecoles globalisées : La Forêt sur Sèvres et Bressuire Noirlieu Chambroutet.

Suite aux fusions d’école et disparition de St Jacques de Thouars il y a désormais 294 écoles dans notre département.

De nombreuses collectivités vont recevoir un courrier d’avertissement que le nombre d’élèves nécessitent une réflexion collective pour chercher à évoluer… d’autant plus qu’il faudra trouver des postes pour les CE1 en REP dans les années à venir, sans prendre sur les PDMQC.

M Rouette nous a annoncé également une véritable évolution positive de la couverture de remplacement qui permet de maintenir des temps de formation sur le temps de travail , l’optimisation des ressources a donc montré son efficacité.

En ce qui concerne les AESH la « déprécarisation des contrats » qui n’est malheureusement pas la déprécarisation des personnels, avance à grands pas, plus de 203 contrats ont été requalifiés depuis le début de cette démarche…

Enfin, le ratio poste /personnes est proche de l’équilibre, tous les INEAT pour les Deux Sèvres sont acceptés.

En pièce jointe vous trouverez notre déclaration préalable où nous rappelons l’importance du dialogue et le rôle des instances paritaires, deux notions auxquelles notre DASEN est heureusement attaché !

Votre élue en CTSD : Mathilde Micard

.déclaration ct 21juin 2018

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com